Biosorb®

Une solution 100% naturelle pour piéger les métaux lourds dissous dans les eaux

 

Imiter la nature pour protéger l’environnement

La technologie Biosorb® est issue de la R&D de PearL. Elle permet de fixer les polluants présents dans les eaux en utilisant des dérivés d’écorces d’arbre comme élément actif. Biosorb® utilise et exacerbe les propriétés intrinsèques développées par les arbres au cours du temps afin de se protéger des agressions extérieures par l’intermédiaire de leurs écorces.

 

schema-biorsorb

Les polluants sont fixés sur les écorces par phénomène d’échanges d’ions et/ou de chélation selon la nature des éléments à piéger.

 

Domaines d’application

Récupération des métaux lourds et des radionucléides présents dans les eaux, que ce soit à des fins de dépollution ou de récupération de métaux précieux :

  • Industries : métallurgie, chimie, traitement de surface, recyclage…
  • Secteur minier : traitement des effluents et/ou filière extraction
  • Traitement de finition d’eaux ou de déchets
  • Marché de la dépollution

 

Polluants traités

La technologie Biosorb® s’applique à de très nombreux éléments tels le chrome (Cr), l’arsenic (As), le Plomb (Pb), le cuivre (Cu), le nickel (Ni), l’aluminium (Al) ou encore l’uranium (U), le plutonium (Pu), le césium (Cs), …

 

Performances

L’efficacité de Biosorb® est tout à fait comparable à celle des résines échangeuses d’ions. Les rendements épuratoires de Biosorb sont en plus ajustables et peuvent aller jusqu’à 100% pour certains métaux dans des configurations optimisées.

 

Une greentech sobre

La technologie Biosorb® est sobre et ne nécessite ni énergie supplémentaire, ni injection de produits chimiques.

Biosorb® ne produit pas de boues (souvent problématiques à éliminer) ni de déchets liquides de régénération.

Les seuls sous-produits sont le Biosorb® saturé, un matériau léger qui s’élimine aisément par incinération ou mise en décharge de classe 1 avec ou sans stabilisation.

De par la composition 100% naturelle et dégradable de Biosorb®, les métaux d’intérêt économique peuvent aisément être régénérés.

 

Au final, la pollution contenue dans un mètre cube d’eau peut se retrouver concentrée à l’état inerte (cendres) dans l’équivalent d’une tasse.

 

Simplicité de mise en œuvre

L’eau à traiter passe par capillarité au travers des tapis de fibres et d’écorces simplement empilés dans des bassins existants ou à l’intérieur de modules adaptés, et peut rejoindre directement le milieu naturel par surverse.

La technologie ne nécessite aucun entretien, maintenance ou intervention humaine, hormis le changement des tapis, généralement une fois par an en fonction du dimensionnement du bassin.

 

Notre offre d’accompagnement

A partir d’un échantillon de vos eaux et des données déjà disponibles, nous réalisons des essais laboratoire (tests d’adsorption sur Biosorb® avec analyses de l’échantillon brut et traité) pour valider l’efficacité de la technologie eu égard aux objectifs prédéfinis. Ces tests permettent également de pré-dimensionner l’installation et d’estimer le coût annuel attendu.

 

Nous sommes parallèlement équipés d’une unité pilote en container mobile permettant de traiter jusqu’à 2 à 3 m3/h pour réaliser des essais sur sites préalablement à une installation industrielle.

 

Nous sommes ensuite en mesure de fournir des modules de traitement à intégrer directement au sein de vos installations, des unités de traitement Biosorb® clés en main et/ou de livrer des tapis biosorbants en rouleaux ou sous les formes spécifiques requises.