Pearl

L’histoire de PearL

DE LA RECHERCHE

Milieu des années 90

Les inquiétudes nées de la diffusion dans l’environnement de la radioactivité issue des anciennes mines d’uranium limousines, exacerbées par un fort accompagnement médiatique, incitent les instances régionales et locales à faire appel à un partenaire compétent et dont l’intégrité ne puisse être mise en doute.  

 

Ainsi, c’est au sein de l’Université et du CNRS que, durant plus de 10 ans,  les fondateurs de PearL vont développer l’expertise, le savoir, l’expérience, le potentiel expérimental et humain pour répondre aux problématiques de l’impact de la radioactivité naturelle sur l’environnement et la santé publique.

 

à La startup

2006

Le fort potentiel de ces activités développées dans le cadre académique s’externalise par l’essaimage vers une SAS, Jeune Entreprise Innovante.

PearL est née.

 

De 2006 à 2014

PearL exerce ses activités de mesures et d’expertise en radioactivité naturelle, son cœur de métier en intervenant aussi bien pour les collectivités locales (Région, Départements, Mairies…) que pour les institutions publiques (ARS, DRIRE, CEA, SNCF…) et les grands groupes (Areva).

 

PearL développe de nouvelles techniques d’analyse, se dote de ses propres bâtiments et de son propre laboratoire, lance de nouvelles activités telle que le dépistage Radon, la vente de détecteurs radon ou encore le contrôle environnemental via la mesure de la qualité de l’air intérieur.

 

En parallèle, PearL continue ses activités de R&D via ses deux projets majeurs : Biosorb® et X-rad.  

 

ET à L’ENTREPRISE industrielle

L’année 2014 marque un tournant pour PearL : ses deux projets de R&D, Biosorb® et X-rad, sont aboutis. Pour l’un comme comme pour l’autre, le succès est au rendez-vous : les résultats sont extrêmement positifs, la propriété intellectuelle est déposée, les tests grandeurs natures sont concluants. L’industrialisation débute.